Du lycée à l’enseignement supérieur

De nombreux étudiants ont du mal à s’orienter après le lycée vers une formation dans laquelle ils ont de réelles chances de réussir. Ils sont par conséquent nombreux à abandonner leur cursus après une ou deux années d’études dans l’enseignement supérieur.

Lire la suite

Publicités

PACES : Les 10 questions à se poser

osteopathie-acces-pacesPour passer en deuxième année d’études médicales, il ne suffit pas d’obtenir la moyenne, mais il faut être dans la botte. En 2013/2014, 55.000 étudiants étaient inscrits en PACES (Première année commune aux études de santé) pour 12.807 places disponibles au total. Dont 7492 en médecin et 3049 en pharmacie. Au final, 23,3% ont réussi à passer en deuxième année. Voici les dix questions à se poser pour décider d’entrer ou non en PACES.  

Lire la suite

6,6 vœux en moyenne sur le portail APB en 2015

arton964Près de 788 000 candidats ont formulé au moins un vœu sous APB en 2015 afin de poursuivre leur scolarité dans l’enseignement supérieur. 76% d’entre eux étaient des élèves de terminale et 14% des étudiants en réorientation. Tous avaient jusqu’au 2 avril 2015 pour valider leurs vœux mais ils peuvent modifier le classement de ces vœux s’ils le souhaitent jusqu’au 31 mai 2015

Lire la suite

Ingénieure, offrons-lui le choix !

ingenieuses« Ingénieure, offrons lui le choix ! » est  le slogan choisi pour la cinquième édition du concours “Ingénieuses“ de la CDEFI, en partenariat avec l’association Pasc@line et le Bureau Europe de l’Ouest de l’Agence universitaire de la francophonie.

Lire la suite

Champagne-Ardenne : Des passerelles inédites vers l’enseignement supérieur

passerelle-solferinoMa visite éclair au Forum Régional Avenir Etudiant à Troyes m’a permis de repérer des passerelles nouvelles ou originales vers certaines écoles et certains métiers.  Voici trois cursus qui ont attiré mon attention et qui peuvent vous intéresser.

 

Lire la suite

Admission Post-Bac : Et si je choisissais mon orientation !

54_1301805732_armoiriesLe moment est venu pour les lycéens en classe de terminale de formuler et de classer leurs vœux sur Admission Post-Bac (APB). Pour ceux, et ils sont nombreux, qui n’ont pas encore trouvé leur voie, un bilan rapide d’orientation s’impose d’urgence. C’est ce que je propose à Troyes avec Trouver sa voie  un accompagnement personnalisé basé sur la méthode Vivacio (savoir, vouloir, pouvoir).  

De son côté, le Grand Troyes et ses partenaires organisent, du jeudi 7 au samedi 9 février, le Forum Régional Avenir Etudiant – Edition Troyes. Ouverte à tous, cette plate-forme des formations post-baccalauréat du sud de la Champagne  est destinée à informer les lycéens des classes de Première et de Terminale sur toutes les filières, formations et perspectives professionnelles qu’il est possible de trouver en Champagne-Ardenne et ailleurs.

Lire la suite

Styliste, porte-parole des nouvelles tendances

« Si une grande partie des jeunes créateurs rêvent de s’illustrer dans la haute couture, ils ont pourtant plus de chance de trouver du travail du côté du prêt à porter et plus encore dans le secteur du stylisme industriel. L’expansion de chaines européennes comme H & M ou Zara offre désormais aux stylistes la possibilité de mettre leur talent au service de la grande distribution », constatent Sophie Le Gall et Julie Giniès dans le Guide les Métiers de la Création, édité par Studyrama

Lire la suite

Devenir ce que j’ai choisi d’être

A 15 ans, Océane a mis provisoirement entre parenthèse son projet d’être pilote de ligne pour des raisons de santé. Et l’avenir est devenu flou voire sombre. Le temps lui semble compté « Avant je faisais mon boulot d’élève, mais je dois redessiner quelque chose de précis, savoir ce qui m’irait à moi…Je veux faire tout de suite les bons choix car je sens que ça commence à chauffer » Elle a besoin de porter un autre projet pour faire une Terminale S sans trop d’état d’âme. « La chimie, ça ne m’intéresse pas. Ce n’est pas en contact avec la vie. En revanche, la physique, ça m’intéresse, c’est plus concret. En math, c’est abstrait, mais j’y arrive plus facilement. C’est un savoir-faire qu’on acquiert » L’école lui apparaît de plus en plus comme un carcan. Mais il y a le diplôme nécessaire pour franchir la porte d’un métier désiré.

Répondre à l’appel de la vie, c’est trouver la force de tracer sa route malgré les obstacles placés sur le chemin. Nous n’avons qu’une vie. Faut-il donc la gâcher à ne pas devenir ceque l’on pourrait être ? La vie nous invite à prendre conscience de ce qui nous rend plus vivant. Mais elle nous défie en nous demandant d’agir. L’ambition de l’ouvrage “Et si je choisissais ma vie ! Trouver sa voie, mode d’emploi“ que je viens de publier chez Eyrolles, est justement de permettre aux jeunes de prendre conscience de leur potentiel et de les aider à prendre leur vie en main.