Devenir ce que j’ai choisi d’être

A 15 ans, Océane a mis provisoirement entre parenthèse son projet d’être pilote de ligne pour des raisons de santé. Et l’avenir est devenu flou voire sombre. Le temps lui semble compté « Avant je faisais mon boulot d’élève, mais je dois redessiner quelque chose de précis, savoir ce qui m’irait à moi…Je veux faire tout de suite les bons choix car je sens que ça commence à chauffer » Elle a besoin de porter un autre projet pour faire une Terminale S sans trop d’état d’âme. « La chimie, ça ne m’intéresse pas. Ce n’est pas en contact avec la vie. En revanche, la physique, ça m’intéresse, c’est plus concret. En math, c’est abstrait, mais j’y arrive plus facilement. C’est un savoir-faire qu’on acquiert » L’école lui apparaît de plus en plus comme un carcan. Mais il y a le diplôme nécessaire pour franchir la porte d’un métier désiré.

Répondre à l’appel de la vie, c’est trouver la force de tracer sa route malgré les obstacles placés sur le chemin. Nous n’avons qu’une vie. Faut-il donc la gâcher à ne pas devenir ceque l’on pourrait être ? La vie nous invite à prendre conscience de ce qui nous rend plus vivant. Mais elle nous défie en nous demandant d’agir. L’ambition de l’ouvrage “Et si je choisissais ma vie ! Trouver sa voie, mode d’emploi“ que je viens de publier chez Eyrolles, est justement de permettre aux jeunes de prendre conscience de leur potentiel et de les aider à prendre leur vie en main. 

Publicités

Rencontre autour de l’orientation

Le moment est venu pour les lycées en classe de terminale de formuler leurs vœux en matière d’orientation. Du 20 janvier au 20 mars 2012, ils ont la possibilité de s’inscrire sur le portail Admission Post Bac et de saisir l’ensemble de leurs demandes.

La procédure est complexe et les jeunes sont sous pression car ils jouent leur avenir. C’est pourquoi la plate-forme “Passeport pour l’Orientation*“ leur propose ainsi qu’à leurs parents de venir pour partager leurs préoccupations lors d’un point-info organisé sur ce thème.

  • Lieu : La Fabrique de soi, 60 rue de Preize, 10000 – Troyes
  • Date : mercredi 8 février 2012 de 16 h à 20 h.

Passeport pour l’Orientation réunit trois experts de l’orientation des jeunes basés à Troyes : Christine Carcassin-Romani, Gilles Noblet, Anne Soto-Mayor.

Passeport pour l’orientation

Première session à Troyes le jeudi 17 mai 2001

Passeport pour l’Orientation propose un rendez-vous, sous forme d’une séance collective de deux heures, aux lycéens et aux  étudiants qui s’interrogent à propos de leur orientation.

L’atelier est animé par des spécialistes de l’orientation et de l’accompagnement connaissant bien l’univers de l’entreprise : Christine Carcassin-Romani, Espace RH, membre du réseau national  “la Maison de l’orientation“, Gilles Noblet, Passage de cAp, membre du réseau national de coaching d’orientation “Vivacio“ et Anne Soto-Mayor, la Fabrique de soi, créatrice et animatrice de réseaux.


S’orienter après le bac, c’est maintenant

Jeunes lycéensLycéens inscrits en terminale, c’est le moment de se réveiller ! Allez faire un tour sur le portail Admission Post-bac si vous vous souciez de votre avenir. Cette plate-forme nationale d’inscription dans l’Enseignement Supérieur permet de formuler des vœux – dans l’idéal quatre à six –  en matière d’orientation jusqu’au 20 mars 2011. Puis d’envoyer son dossier de candidature à plusieurs établissements et de répondre à partir du 20 juin 2011 aux propositions d’admission.

Elle propose aussi une aide basique à l’orientation pour chaque candidat à une formation en université. En mettant en relation ses choix de filières avec son parcours scolaire et son projet professionnel. Pour augmenter vos chances de réussite, n’hésitez pas à aller sur le site de coaching  scolaire Vivacio qui propose des tests de personnalité et des parcours d’orientation basés sur la méthode “Savoir – Vouloir – Pouvoir“

Nouveautés 2011

Le portail Admission Post-bac a bien évolué même s’il reste complexe à utiliser. Pour 2011 on note que :

  1. De nouveaux établissements se sont raccordés au dispositif. Ce sont pour l’essentiel des écoles d’ingénieurs et de commerce. Au 1er décembre 2010, on recense 9097 formations.
  2. La dématérialisation totale de la procédure se généralise et concerne désormais 982 établissements qui ne demandent plus aux candidats de fournir un dossier papier. Ils récupèrent, via le portail, l’ensemble des données nécessaires à l’examen de la candidature (bulletins trimestriels, lettre de motivation,…)
  3. 1360 lycées se sont portés volontaires cette année pour la remontée automatique des notes dans l’application Admission Post-Bac.
  4. Un guide spécifique du candidat étranger a été mis en ligne dans les guides du candidat de l’application.

Le métier qui me plaît

« Je filme le métier qui me plaît » : la 4ème session du premier concours vidéo destiné aux jeunes  est ouverte. Les candidatures sont attendues pour le 20 décembre 2010, dernière limite, et les vidéos pour le 31 mars 2011.

Le concours est organisé par le LECANALDESMETIERS.TV. Le but est de sensibiliser les collégiens, lycéens et étudiants sur les différentes représentations des métiers et du monde du travail. Les élèves des collèges, lycées, CFA sous le contrôle d’un enseignant, porteur du projet pédagogique, peuvent restituer leur découverte d’un métier, du monde du travail, d’une organisation, d’une entreprise sous forme d’un petit clip vidéo de 3 minutes.

Ce concours est ouvert à la plupart des disciplines et activités de toutes les classes : découverte professionnelle, éducation à l’image, cinéma, français, vie sociale et professionnelle, économie et droit, physique chimie, SVT, éducation artistique, orientation, vie scolaire.  Il peut aussi être lancé à l’initiative d’une mission locale, d’un foyer socioculturel, d’un centre d’insertion, d’un CFA…Tous les métiers peuvent être filmés.

Le jury, présidé par Claude Pinoteau (réalisateur de La Boum, La Gifle, l’Etudiante…)  et composé de personnalités du monde de l’entreprise, de l’audiovisuel et de l’éducation, récompensera les meilleures réalisations le 12 mai 2011 à Paris.

A ce jour, 7000 élèves ont déjà réalisé plus de 400 films sous l’égide de plus de 1200 enseignants référents. Vous pouvez les visionner en cliquant sur www.jefilmelemetierquimeplait.tv Les métiers les plus inattendus se sont retrouvé sous les projecteurs. Que ce soit celui de ferrailleur qui met en scène un alerte quinquagénaire qui part sur les routes au volant de sa camionnette, chaque jour, qu’il neige ou qu’il vente,  ou celui de préfet qui raconte le quotidien d’une préfète. Elle démarre chaque semaine par une réunion de coordination en réunissant autour d’une grande table les sous-préfets, les directeurs départementaux et les principaux chefs de service…

 

Nouveau à Troyes !

Coach d’orientation Vivacio, je propose un accompagnement destiné aux collégiens, lycéens et étudiants qui souhaitent prendre leur vie en main en se donnant toutes les chances de réussir leur orientation scolaire et professionnelle.

Vivacio apporte une réponse à la relative myopie des dispositifs d’orientation institutionnels et au désarroi des jeunes et des parents face à la multiplicité des filières scolaires et professionnelles.

Imaginée pour répondre aux besoins d’adolescents ou de jeunes adultes, la méthode Vivacio permet de les accompagner quelques soient leur niveau ou leur filière actuelle. Cette méthode propose un véritable parcours qui ne se résume ni à une approche psychologique, ni à la fourniture d’une abondante information sur les filières et les métiers. Elle est concrète car elle privilégie l’échange et la mise en relation avec les professionnels et est basée sur un plan d’actions.

La méthode Vivacio propose, en trois à cinq entretiens, un programme ciblé sur les motivations de l’adolescent ou du jeune adulte. Le parcours inclut des journées d’immersion auprès d’un professionnel, et des outils pratiques et ludiques pour poursuivre sa route sans perdre ses objectifs. Il est la solution attendue pour qui permet aux collégiens, lycéens et  étudiants de clarifier un projet d’orientation scolaire et professionnel et d’acquérir la confiance en eux nécessaire pour concrétiser ce projet.

Comme tout coach, mon travail fait l’objet d’une supervision  et je participe régulièrement à des ateliers de perfectionnement organisés par le siège.